Actualités
Camden devient le partenaire créatif de Spärkel
nov. 2020

Camden devient le partenaire créatif de Spärkel

Stratégie, contenu de marque et marketing numérique afin de mousser l’image d’un produit novateur

L’entreprise Spärkel conçoit des appareils de gazéification qui permettent aux consommateurs de créer des infusions rafraîchissantes à base de véritables ingrédients, et ce, directement dans la bouteille. Un produit fascinant et unique pour lequel le bureau torontois de Camden s’est vu confier dans un premier temps la stratégie, la création et la production de contenu numérique.

Spärkel

En travaillant à partir de recettes élaborées conjointement avec les utilisateurs de Spärkel, l’équipe de création de Camden a conçu une facture visuelle saisissante qui évoque l’expérience savoureuse de la marque. Plus d’une trentaine de photos aux univers éclatés ont été réalisées pour mettre en lumière les possibilités infinies qu’offre l’appareil.

Spärkel

« Nous souhaitions avant tout positionner Spärkel de manière stratégique sur les plateformes numériques afin de susciter un réel engagement des consommateurs pour la marque. L’idée de créer des univers visuels déjantés, mais harmonieux pour exprimer le caractère singulier du produit était tout indiquée », soutient Thomas Magny, directeur de création pour le bureau torontois de Camden.

« Ce fut un véritable plaisir de travailler avec Camden », mentionne Alexandre Fournier, directeur marketing chez Spärkel. « Leur créativité et l’originalité de leur proposition nous ont aidés à grandir et à présenter une marque plus mature. L’équipe dévouée a vraiment su cerner les besoins d’une start-up comme la nôtre. »

Plusieurs autres projets sont en cours, notamment en marketing numérique, afin de consolider les parts de marché de l’entreprise et la propulser vers de nouveaux sommets. 

Crédits
Client : Alexandre Fournier
Stratégie : Thomas Magny
Direction service-conseil : Jeanne Kirouac 
Direction de la création : Thomas Magny
Scénographe : Laurence Oliva
Photographie : Victor Hernandez, Fin Christoforidis

Parlons-nous

groupe1
groupe2
groupe3